nov 16

Depuis plus de 3 mois déjà, le nombre mails et de coup de téléphone était double ou triple du temps normal chez Idées d’Ailleurs. Mé Qué passa ???

 C’est simple, la frénésie de noël est en cours !

 Du coup, on peut vous le dire maintenant, cela fait quelques mois aussi, que les lutins sont suractivés pour la préparation de vos idées cadeaux Noël. Sauf que, ces lutins sont africains ou asiatiques et que pour ceux-ci, qui vivent dans des pays plutôt chauds, la neige est juste une image lointaine et d’Ailleurs.
 Dans le monde entier, les lutins aiment la période de Noël. Car ces lutins ont des noms et des visages d’artisans, et qu’ils soient catholiques ou musulmans en Afrique, ou Bouddhistes en Asie, ils savent que c’est un moment où ils vont pouvoir faire vivre leur famille de leur artisanat africain ou asiatique.
 A l’issue de nos commandes, une fois leurs oeuvres terminées, ces mêmes lutins ont chargé leurs traineaux, avec de nombreux paquets, dont un certain nombre rempli d’art africain, et nous les ont envoyés.

 Du coup, ici on croule sous les cartons, pas ceux propres et bien d’équerre qui partent chez Vous, mais des cartons, voyageurs au long cours, qui ont subi vents et marées, pendant des semaines avant d’arriver ici, groggis et salis. Ceux qui sont passé par différents bureaux, Ici et Là-bas pour être inspectés, tamponnés et manutentionnés. Et à peine arrivés Ici, nous les lacérons, déchirons (sous anesthésie générale tout de même ;-) ) pour en extraire nos joyaux !
Certes pas quantifiable en carat, mais en bois polis pour nos statuettes, en teintures maîtrisée pour notre série tenture africaine, en soie et raphia tressés pour une toute nouvelle collection de sacs à main, en pierre taillées pour nos bijoux ethnique, …

 Voilà, tout ça pour vous dire que la boutique et le site d’Idées d’Ailleurs se préparent à vous présenter un maximum d’objets déco ethnique chic, originaux, authentiques et à prix juste pour vos cadeaux.

 Du coup bien évidemment, la série d’articles que je vous promettais il y a 2 mois, sur la place du masque africain dans votre décoration a pris du retard dans ce blog. (à suivre)

 Vous voulez du quotidien, alors après la télé réalité, je vous donne 2 minutes de boutique-story.

  •  Marchandise pas embarquée à Mada pour cause d’intempéries, sans parler du climat politique toujours pas réglé. (lire notre article sur Madagascar)
  •  Au Burkina, appel au secours de notre artiste en batik, suite aux inondations. « Même mes tables flottent dans l’eau », nous dit-elle ! « 5 morts seulement  !», cela doit être pour ça que l’on n’a pas vu d’images à la TV. Mais 150.000 sans abris quand même, et beaucoup de détresse. Car en plus, la crise n’épargne l’Afrique et les matières première flambent aussi en Afrique, notamment le coton. Du coup la fabrication des batiks a beaucoup augmenté là-bas, et un tout petit peu ici.
  •  En Indonésie, un artisan du Bronze qui décide, sans prévenir, d’arrêter la fabrication d’un modèle de tête de Bouddha argentée. Hausse des matières premières, suite et pas fin !
  •  Colis arrivant, mais sans le bon tampon ! 6 heures passés en douanes, mais avec des douaniers sympas qui ont trouvé la solution.

 …

 Mais bon, au bout de 7 ans, on a suffisamment d’expérience pour gérer ça, sans trop (trop) (trop) de stress.

 Bon voilà, je vous laisse, on va déballer, nettoyer et référencer nos trésors et on revient vous détailler tout çà.

Répondre