juil 05

L’art africain expliqué : la poupée de fertilité ashanti

Histoire et légende africaine.

Selon la tradition orale, dans le royaume de Ghana (rien à voir avec le Ghana actuel), la première femme qui aurait utilisée, cette poupée ashanti de la fertilité, se serait appelée Akua. Etant l’objet des moqueries, de toutes les autres femmes africaines, car  elle ne pouvait avoir d’enfants, elle consulta un prétre ashanti. Celui-ci lui aurait conseillé de porter, en permanence, cette statuette en bois. Bien evidement, Akua finit par tomber enceinte, et accoucha d’une magnifique petite fille, aussi jolie que la statue !   

La poupée de fertilité en Afrique de l’Ouest.

La fécondité et les enfants étaient, et sont toujours, des sujets importants pour les sociétés africaines, puisqu’ils représentent la famille et par la-même, la vie, la continuité du village, de la communauté . D’ailleurs la notion de fertilité est souvent présente, on la retrouve aussi dans les statues statues kalao, également symbôle de la fertilité.

L’Afrique de l’Ouest  est vaste, et l’usage de la statue ashanti africaine différe un peu selon les régions, mais avec un objectif commun : la fécondité de la femme qui la porte.

Ces statues Akua’ba, communément appelées poupées de la fertilité Ashanti, sont des statues en bois, qui étaient, et sont toujours portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, pour avoir de beaux enfants et fonder une famille, comme le veut la légende d’Akuba.  Dans certaines régions, elles peuvent même être portées avant le mariage.

Cette statue très schématique, qui est surtout une effigie sacrée, représente, de manière stylisée, les formes d’un corps féminin esthétique. La tête est caractéristique avec son gros disque qui surmonte un cou gracieux, entouré de bijoux en anneaux. L’arcade sourcilière est proéminente avec des yeux et une bouche tout en finesse. Le corps cylindrique est épuré, alors que les seins et le nombril (élèments directement liés à la fertilité)  sont souvent saillants. Deux bras horizontaux stylisés, finissent la poupée de la fécondité.
Certaine statutes peuvent avoir 2 jambes et/ou être ornementées de ceintures, de colliers, de boucles d’oreilles.
L’esthétique de la statue représente la perfection et l’enfant qui naitra est censé avoir ses qualités.

La poupée ashanti dans notre décoration africaine.

Même sans connaître son coté symbolique bienvaillant,  la simple esthétique de cette statuette de la maternité en fait un objet d’art africain de choix dans votre décoration intérieure ; qu’elle soit africaine ou contemporaine. L’harmonie, la douceur  et l’équilibre qui existe avec cette statue, en font un objet déco, qui représente la féminité de maniére universelle, même si il peut y avoir des variantes d’une région à l’autres. Son design épuré et sa bichromie en font un objet de déco comtemporaine et ethnique à la fois. 

D’alleurs, les artistes du mouvement cubiste du début du 20ém siécle, comme Picasso, ne s’y sont pas trompés. Ils ont puisé une grande force d’inspiration dans la plastique et les lignes géométriques de l’Art Africain.

Alors pour votre décoration, n’hésitez pas disposer plusieurs statues sur votre buffet bas, en jouant sur leur différences de tailles, ou en les fixants au mur,  pour faire une ligne d’accueil dans votre couloir. Et vous croyer en son symbôle, n’hésitez pas à l’offrir comme bijou précieux en argent, en pendentif ashanti de la fertilité.

Profitez en il y a du réassort de poupée ashanti africaine de la fertilité chez idées d’ailleurs.

Un commentaire pour “Poupée de fertilité et décoration africaine”

  1. Michéle a dit :

    Je rentre du Bénin et je confime que j’ai pu voir une statuette de la fertilité, un peu plus grossière que celle qui vous avez en photo, dans le dos d’une jeune fille. Les traditions sont encore fortes en Afrique

Répondre